FORMATION : LES BENEFICIAIRES S’EXPRIMENT

Dans le cadre du PAP-MCIA, et dans le but d’ouvrir de nouveaux horizons aux filières porteuses, l’Agence pour la Promotion des Exportations du Burkina (APEX-Burkina) en collaboration avec les représentations régionales du MCIA et de la Chambre de commerce a organisé une formation sur les pratiques et techniques du commerce international au profit des d’acteurs des filières oignon, tomate, textile et habillement, miel, mangue, sésame, et  anacarde. Ces sessions se sont tenues dans les villes de Koudougou, Ziniaré, Bobo Dioulasso, Banfora et Gaoua. Les acteurs des filières précitées ont été outillés sur les formalité à l’export, la participation aux manifestations commerciales, la négociation commerciale, la contractualisation, le mécanisme de fixation des prix et les moyens de paiement à l’international.

Cissé Oumar Tiémoko représentant de la grappe karité

Des modules ont été développé en lien avec les procédures d’exportation des produits agro-alimentaires. Les formateurs nous ont donné toutes les informations dont nous avons besoin pour aller sur le marché international. Ils nous ont montré comment rédiger un contrat et comment décelé les pièges qui s’y trouvent. Nous avons pu faire des cas pratiques et des partages d’expériences entre participants. Cette formation est la bienvenue car nous avons compris les procédures à respecter et nous n’aurons plus de difficultés pour envoyer nos produits à l’international. Ce qui est intéressant c’est que les formateurs se sont montrés disponibles même après la formation à continuer le coaching afin que nous puissions exporter dans de bonnes conditions et minimiser les risques pour que nos produits puissent percer le marché international.

ZONGO Ambroise Président Régional des transformateurs et producteurs de miel, promoteur du centre apicole djiguiya

Vu notre capacité de production qui est très importante, on est obligé d’aller vers l’extérieur pour la commercialisation. Nous avons eu l’autorisation pour exporter le miel vers l’Union Européenne, mais nous ne savions pas comment procéder. Cette formation nous a profité parce qu’on n’avait pas les rudiments d’informations par rapport à l’exportation des produits comme le miel. Grâce à cette formation nous avons eu les informations nécessaires sur l’exportation de ce produit. La formation a été bien organisé, cependant nous aurions souhaité qu’elle soit spécifique par filière au lieu de regrouper plusieurs filières. Cela permettrait d’aller beaucoup plus en profondeur, chaque filière ayant ses spécificités. Nous avons aussi trouvé le temps court pour ce type de formation et souhaitons donc que la durée soit revue à la hausse.

D’ARONDEL de Hayes Philippe Gérant de HOUET SELECT SARL/ Président APEMAB

Nous avons été heureux d’être accueilli par l’APEX-Burkina pour ces trois jours de formation. Nous avons pu avoir au six (6) membres qui ont pris part à cette formation. Nous allons diffuser cette ce que nous avons reçu à grande échelle au niveau de l’inter profession. Nous avons apprécié l’aisance avec laquelle les formateurs distillaient la formation, ils écoutaient et donnaient la parole chaque fois qu’on la demandait. C’était dynamique et en même temps interactif entre les participants et les formateurs. Tout le monde a apprécié cela. L’APEX-Burkina est là pour nous les exportateurs et nous sommes aussi disponible pour travailler et avancer ensemble pour aller plus loin et plus fort pour défendre le Burkina Faso au niveau de toutes les filières qu’elle encadre. Les modules sont bien. C’est vrai que c’est juste trois jours, on aurait pu aller au-delà avec plus de module mais nous avons déjà eu l’essentiel et cela va beaucoup nous servir.

Mme YIGO/COULIBALY Awoua, Productrice transformatrice de beurre de karité

 

Nous disons merci à l’APEX-Burkina pour cette formation. Nous pensions être des exportateurs, mais nous n’avions pas le minimum d’information. Cette formation nous a donc permis d’acquérir des connaissances. Ce que nous avons appris ici n’était pas que seulement théorique vous avez ajouté la pratique. Il nous revient de mettre en pratique ce que nous avons appris ici si nous tenons à évoluer dans nos activités. Nous souhaitons que l’APEX-Burkina puisse revenir et nous outillé davantage.

 

 

 

Massahiba Lezin Omer SOULAMA, filière sésame anacarde

 

Nous tenons à remercier l’APEX-Burkina. Nous espérions cette formation mais nous ne savions pas comment l’obtenir. Nous la considérons donc comme une manne. Nous souhaitons que chacun de nous qui en avons bénéficier de se mettre la main dans la main pour que cette formation soit bénéfique à chacune de nos structures, à nous-mêmes, à la région des Cascades et au Burkina Faso.

 

 

Tou N. Fossene Filière miel

 

Merci pour le partage de connaissance. Vous avez lancer une balle dans notre camp et c’est à nous de relever le défi. Nous espérons que les années à venir que vous puissiez avoir des exportateurs de la région des cascades qui vont dignement représenter le Burkina Faso à travers le monde.