L’APEX-Burkina, PARTENAIRE DES DIXIÈMES JOURNÉES DE LA MANGUE

L’APEX-Burkina, PARTENAIRE DES DIXIÈMES JOURNÉES DE LA MANGUE

Les 22 et 23 juin se sont tenues, à Orodara les 10èmes Journées de la mangue sous le thème « problématique de la production de la mangue du Burkina Faso défis et perspectives ». Ces journées ont été organisées par l’Union Provinciale des Producteurs de Mangue du Kénédougou en collaboration avec l’APROMAB et était placées sous la présidence du Ministre de l’Agriculture et des Aménagements Hydrauliques.

La mangue occupe une place importante dans l’économie du Burkina Faso et constitue un apport nutritionnel fondamental pour les populations rurales des localités qui en produisent. La capacité de production actuelle de la mangue qui est estimée à 300 000 tonnes par an est le fruit des différents maillons de la filière, qui a mis l’accent sur la formation des producteurs.

Le greffage et l’introduction de nouvelles variétés, la mise en place de nouveaux vergers selon de nouvelles techniques culturales ont de nos jours permis d’obtenir une production répondant aux besoins du marché sous régionale, voire international. A ce jour les principales variétés de manguiers sont entre autres l’Amélie, le Kent, le Brooks, le Lippens, le Springfiel, le Zill, Valencia, Smith, Rutby, et IRWIN.

Malgré ces dispositions liées au renouvellement des vergers et à l’introduction de nouvelles variétés de manguiers, des contraintes demeurent et affectent sérieusement l’accroissement de cette productivité d’où le thème « problématique de la production de la mangue du Burkina Faso défis et perspectives ».  Ce thème débattu à travers un forum a parmi de dégager les grands axes pour une lutte efficace contre les attaques parasitaires du manguier et promouvoir des techniques innovantes de production de mangues en quantité et en qualité dans un contexte de changement climatique.

Dans la dynamique de l’accompagnement des filières porteuses identifiées dans la Stratégie Nationale de promotion des Exportations du Burkina, l’Agence pour la Promotion des Exportations a apporté un accompagnement au comité d’organisation de ces journées. Pour le Directeur Général « la filière mangue occupe environs trois millions d’acteurs du producteur semencier à l’exportateur qui ont besoin d’accompagnement.  Ces acteurs ont donc bénéficié de formation sur les techniques et pratiques du commerce international qui ont pris en compte l’approche chaîne de valeur, la participation aux manifestations commerciales, les aspects de contractualisation… Ces formations ont pour objectif d’améliorer la représentativité du Burkina Faso sur le marché de la mangue au niveau international. Notre présence en tant que partenaire à ces journées, c’est donc d’identifier les axes sur lequel l’Agence peut toujours intervenir en vue de booster les exportations de la mangue ».