PROMOTION DES FILIÈRES PORTEUSES : LE POINT DES RÉFORMES FAIT AUX MEDIAS

PROMOTION DES FILIÈRES PORTEUSES : LE POINT DES RÉFORMES FAIT AUX MEDIAS

Le monde de la presse a été convié le 03 juin 2020 par le Ministère du Commerce de l’Industrie et de l’Artisanat, à un déjeuner pour une communication sur les produits des filières porteuses. L’objectif de ce déjeuner est de partager avec les journalistes, la vision du ministère sur les réformes entreprises ces deux dernières années en matière d’industrialisation, d’organisation des marchés des produits des filières porteuses, en matière de contrôle en lien avec l’axe 3 du Programme National de Développement Économique et Social (PNDES) relatif à la transformation structurelle de l’économie. La situation des prélèvements des recettes sur les exportations des produits a été aussi présentée aux hommes de médias.

En rappel, les filières porteuses sont les filières qui jouent un rôle majeur dans l’économie d’un pays, notamment en matière de recettes d’exportation, de transformation, de création d’emplois et de valeur ajoutée. La Stratégie Nationale de promotion des Exportations (SNE) a identifié 10 filières porteuses au Burkina Faso qui sont : le sésame, le karité, la mangue, l’anacarde, l’oignon, la tomate, le bétail viande, le miel, le textile et habillement et les cuirs et peaux.

APEX-Burkina, la clé qui vous ouvre le marché extérieur.